Tiphs | Le Chant des Voiles

Hello !

Comme pour Babel il y a quelques mois, je ne vais pas parler d’un livre mais d’un manuscrit aujourd’hui. Donc petit rappel : non le livre n’est pas disponible à la vente et ne le sera pas prochainement. Cela ne veut pas dire qu’il ne le sera jamais. Au contraire s’il a été sélectionné par l’Agence Selène (qui reçoit pas mal de manuscrit chaque jour!) afin d’être retravaillé et défendu par des éditeurs c’est pour que justement il trouve une maison d’édition qui acceptera de l’ajouter à son catalogue. Et sincèrement, j’espère qu’on pourra le retrouver sur les tables de librairie dans plusieurs mois.


Résumé 

L’océan, Luka en a toujours rêvé. Vivre libre et loin de la misère dans laquelle elle a grandi l’obsède. Peu importe qu’elle soit une femme, sa détermination est sans limites et elle compte bien prendre la mer.
En particulier depuis que le roi lui-même a publié un édit autorisant les femmes à suivre la voie professionnelle de leur choix, à condition d’apporter la preuve qu’elles sont aptes à exercer.
Luka n’a donc qu’un but en tête : s’engager comme mousse pour obtenir une lettre de recommandation d’un officier et entrer à l’Académie de marine.
Ainsi, quand le capitaine du majestueux Endeavour l’intègre à son équipage en dépit des convenances, Luka semble toucher son rêve du doigt.
Mais passée l’euphorie du départ, la vie à bord se révèle impitoyable. Sous les ordres de l’intransigeant et mystérieux Maître coq Axel, Luka cherche à trouver sa place malgré le sexisme de l’équipage et la superstition légendaire des marins, qui voient la présence d’une femme à bord d’un très mauvais œil.
Malgré les obstacles, la jeune femme refuse cependant de baisser les bras et comprend au cours de son voyage qu’au-delà d’un rêve égoïste, elle se bat désormais pour devenir l’exception qui fera changer les choses.
Mais malheureusement pour Luka, sur l’Endeavour rien n’est ce qu’il paraît être.


NoteCdC

Après des semaines de teasing rendant l’attente insupportable, j’ai pu me plonger dans ce manuscrit. Me plonger? Hum pas vraiment. Dévorer? M’immerger ? Avaler? Oui ça va mieux un tel choix de verbes. Lorsque j’ai récupéré le manuscrit j’avais dit « j’attendrais ce week-end » (autrement dis, le samedi soir). Sauf que je n’avais pas prévu de n’avoir plus qu’un seul chapitre à lire de ma lecture en cours et je n’avais envie de rien d’autre. Et si je n’avais pas été fatiguée ni la nécessité de me lever le lendemain matin pour aller bosser je l’aurais sans doute fini dans la nuit. Oui, rien que ça.

Il faut dire que je n’ai jamais caché à quel point j’aimais les récits avec des personnages féminins fort avec des failles, véhiculant des valeurs d’émancipation et de féminisme. Et c’est exactement ce qu’il se passe dans ce texte. Luka est un personnage passionné et qui tient à réaliser ses rêves même s’ils ne sont pas en adéquation avec les moeurs de la société dans laquelle elle vit. Et ce même si le Roi a autorisé les femmes à exercer le métier de leur choix par un décret. Mais si les lois changeaient les mentalités, ça se saurait depuis longtemps.

Ce récit d’aventure nous embarque sur les mers pour une destination inconnue mais surtout à la poursuite des rêves, des espoirs et même des désillusions de Luka. Mais j’ai eu un vrai coup de foudre pour ce personnage (malheureusement notre amour semble impossible…) tant je la trouve intéressante et bien construite.

Axel aussi est un personnage que j’ai adoré bien que j’ai souvent eu envie de lui foutre des baffes. Disons que son caractère ambivalent envers Luka a de quoi donner envie de le secouer (du genre « Décide toi bordel ! Soit tu peux pas la supporter et passe la par dessus bord, soit arrête ce petit jeu et bouge toi! »). Mais en même temps, l’histoire n’aurait pas été la même s’il n’aurait pas été ainsi.

Pour ce qui est des autres personnages, notamment Nathanaël et Antoine, je suis plus divisée les concernant. Je les ai appréciés mais l’aspect ambiguë de leur relation avec Luka était source de désappointement. En effet, je craignais de voir pointer un triangle amoureux à l’horizon et je ne voulais pas le voir arriver.

L’histoire est vraiment très fluide et se lit toute seule. On a ici affaire à un récit travaillé et retravailler afin d’être présentable à un éditeur de façon presque clef en main, si bien qu’il y a assez peu à redire. La plume de Tiphs est génial, elle sait ponctuer son histoire de pointes d’humour ou de répliques cinglantes (notamment entre Luka et Axel) qui m’ont fait énormément sourire et qui laisse aussi place à des phrases puissantes qui font pleinement ressentir le caractère féministe du texte.

Et maintenant, je vais conclure cette chronique frustrée. Pourquoi? Car ce coup de coeur, je n’ai pas envie de le garder pour moi. J’aimerais le faire lire, le faire découvrir. J’aimerais que d’autres puissent le lire et pas seulement une partie mais intégralement. J’aimerais pouvoir le retrouver sur mes tables en librairie et le conseiller à mes clients. Et j’espère vraiment que ça aura lieu. Car comme pour Babel, c’est totalement indécent et horrible de laisser de tels textes dormir dans des tiroirs alors qu’ils méritent d’être lu par tant de gens.

Publicités

5 commentaires sur « Tiphs | Le Chant des Voiles »

  1. Tellement merci pour cet avis 😍 J’ai l’impression de faire que me répéter (court-circuit du cerveau, tout ça) mais t’as idée comme je suis soulagée que je tu aies aimé, et incroyablement heureuse que tu aies carrément eu un coup de cœur ! J’espère très fort qu’un livre sortira bientôt ❤️

    Est-ce que tu m’autorises à mettre un lien vers ta chronique sur mon blog ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s