Gardiens des Cités Perdues T.4 – Les Invisibles _ Shannon Messenger

IMG_3237

Auteur _ Shannon Messenger
Date de Sortie _ 2 Juin 2016
Editeur _ Lumen
Nombre de Pages _ 656
Prix _ 15€


Résumé

Finis les cours à Foxfire et les messages énigmatiques envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.

Pour comprendre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, préparer l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, et affronter la menace grandissante que représentent les ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses camarades et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! D’autant que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…


Note4
Je n’aurais jamais cru un jour mettre 4/5 à un tome de cette Saga que j’aime d’amour. En effet, depuis que j’ai commencé la lecture de Gardiens des cités perdues, j’ai un coup de coeur à chaque tome. Mais avec celui-ci, ça l’a moins fait. Je pense que mon état d’esprit personnel y a aussi joué, mais tout de même je l’ai trouvé en dessous des autres tomes. Autant le dire de suite, cette chronique risque de spoiler les trois précédents tomes de la saga, du moins quelques éléments puisque forcément, pour parler de celui-ci, je vais devoir mentionner d’autres choses ayant eu lieu précédemment dans l’histoire.

Ce tome-ci était un tome que j’attendais de lire avec impatience, parce que j’espérais obtenir des réponses. Et sur ce point là je n’ai été qu’à moitié satisfaite. En effet, un certain nombre de réponses sont fournis notamment grâce à l’arrivée de Sophie et de ses amis dans les rangs du Cygne noir mais il reste encore beaucoup de mystère et bien que je comprenne qu’il soit impossible de tout révéler maintenant, j’aurais aimé en savoir plus. Surtout que j’ai trouvé la première moitié de ce tome lente et quelque peu décousue.

Shannon Messenger poursuit son intrigue dans ce tome tout en en ajoutant de nouvelles : l’épidémie qui décime la population des gnomes, Keefe qui semble péter complètement les plombs, le sauvetage de Prentice, l’apparentage de Sophie et Fitz… Bref tout un tas de choses s’entremêlent. Et ajoutez à cela les intrigues déjà en cours comme celle autour des Invisibles ou encore des Ogres, le Conseil qui n’en fait qu’à sa tête, Silveny qui une nouvelle fois est motif d’inquiétude… Bref un peu trop de choses à mon goût. D’autant plus que, comme je l’ai dis plus haut, la première moitié m’a semblé lente, longue et sans rythme. J’ai eu d’ailleurs la sensation qu’elle se résumait à « étudiez pour développer vos dons et par pitié cessez de faire des conneries à tour de bras ». Ce qui n’est quand même pas des plus passionnant…

Par contre, la deuxième moitié, à partir du moment où on découvre enfin la fameuse école d’Exilium m’a beaucoup plus passionnée et emballée. J’ai d’ailleurs dévoré en quelques heures cette deuxième moitié après avoir traîné péniblement le livre pendant plusieurs jours. Notamment car enfin, dans cette deuxième moitié, la majorité des intrigues qu’on suppose liées toutes ensembles s’emboîtent pour former une seule et unique intrigue qui va guider le récit jusqu’à son terme.

Malgré ma lecture mitigée, j’ai été ravie de retrouver Sophie, Fitz (mon chouchou), Dex, Briana et Keefe. Keefe étant aussi un personnage que j’adore dans les précédents tomes, j’étais contente en comprenant que ce tome-ci, au vu de la fin du précédent allait fortement se pencher sur son cas, mais son traitement m’a un peu chagrinée… Un comportement de gamin excessif et parfois égoïste qui ne lui ressemble pas et surtout une attitude qui nous mène au twist final un peu trop prévisible à mon goût (disons que j’avais supposé au bout d’une cinquantaine de pages ce revirement de sa part donc à partir de là…). Mais j’ai beaucoup aimé découvrir de nouveaux protagonistes tel que Tam et Linh les jumeaux rencontrés à Exilium qui, d’après ce que j’ai pu voir sur les réseaux sociaux de l’auteur, vont prendre de l’importance dans la suite et gagner leur place au sein de la « Team Sophie ».

Autre point positif de ce tome, la romance toujours présente à petites doses. Il serait facile avec deux voir trois prétendants pour Sophie qu’on tombe dans une sorte de triangles amoureux, course à la séduction. Mais il n’en est rien. L’amitié entre les personnages semble plus importante à leurs yeux que les sentiments qui peuvent les aminés et même si je suis de la Team Sophitz qui adorait voir la jeune télépathe révéler à son ami les sentiments qu’elle a pour lui, j’aime le fait que l’auteur ne fasse pas passer ça au premier plan.

Bref pour moi ce tome est en demi-teinte comparée aux trois précédents et bien qu’il soit loin d’être mauvais (la plume de l’auteur reste toujours très fluide et agréable à lire), j’ai pris moins de plaisir lors de ma lecture. Cela ne m’empêche tout de même pas d’avoir un coup de coeur pour cette saga et d’être impatiente de découvrir le tome 5 intitulé Projet Polaris.

Publicités

2 commentaires sur « Gardiens des Cités Perdues T.4 – Les Invisibles _ Shannon Messenger »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s